Solaire : CRE 2 et CRE 3 repoussés à l’après-élections ? (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

EN BREF-interieurPour les professionnels du solaire, le mois de mars aurait dû coïncider avec une série d’annonces, promises par le ministre de l’Écologie Philippe Martin lors du 15è colloque annuel du Syndicat des énergies renouvelables.

Ce dernier avait annoncé notamment le lancement du troisième appel d’offres solaire pour les installations de puissance supérieure à 250 kW (CRE 3). Les professionnels attendent d’ailleurs de connaître la puissance totale en jeu, les sous-familles concernées et la répartition géographique des lots. Le flou règne toujours sur la promesse du ministre d’allouer chaque année ...

Article précédentUn spécialiste de la fermentation passe des alcools à la chimie verte chez Lesaffre
Article suivantEolien offshore : deux projets majeurs approuvés en Ecosse (Premium)