Dossier spécial Allemagne (8/8) : Wemag, un énergéticien en pointe sur le stockage (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

wemag[2e partie] Le Land de Mecklembourg-Poméranie, tout au nord de l’Allemagne, a le mix électrique le plus vert de tout le pays : 60% d’électricité d’origine renouvelable en 2011 et l’objectif de 100% dans le viseur. Mais revers de la médaille, la région est confrontée aux problèmes d’intermittence de la production électrique dans des proportions que les autres Länder ne connaissent pas encore. Wemag, l’énergéticien régional (ex-filiale de Vattenfall), n’a d’autre choix que d’encourager au maximum le déploiement ...

Article précédentGlobal Bioenergies continue d’étoffer son management
Article suivantSauvé de la faillite, SolarWorld revient à la charge sur Bosch (Premium)

1 COMMENT

  1. Nous entrons dans une nouvelle période des énergies renouvelables. Non seulement le stockage est une réalité évidente lorsqu’on est trop loin du réseau pour envisager un raccordement, mais cela se répand de plus en plus lorsque l’électricité solaire coûte moins cher que celle du distributeur du coin.

    C’est ce qui se fait maintenant au niveau du résidentiel en Allemagne.

    http://energeia.voila.net/electri2/solaire_residentiel_stockage_allemagne.htm

    Pour l’instant, la solution est déjà économique au sud du pays, malgré le coût encore important des systèmes complets, car l’écart est important entre le prix de l’électricité achetée depuis le réseau et le coût de production de l’électricité photovoltaïque.

    Cela permet aussi de moins injecter de production solaire sur le réseau en milieu de journée, donc de moins faire baisser les prix de gros sur les marchés et ainsi de réduire la contribution EEG (sorte de CSPE).

    Cela réduit par ailleurs l’appel de puissance sur le réseau en soirée. Dans les deux cas, moins d’investissements seront nécessaires pour le réseau, ce qui justifie d’apporter une aide pour le stockage de l’électricité solaire.

    Ce qui est valable en Allemagne aujourd’hui le sera dans quelques années en France.

Comments are closed.