Deals du 16 au 23 septembre : Merkel chancelière de la transition énergétique, acquisitions dans le solaire (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

merkelMalgré les critiques, la transition énergétique lancée à marche forcée en Allemagne – lire le dossier spécial de GreenUnivers – n’aura donc pas été un obstacle pour la réélection d’Angela Merkel, même si la chancelière n’échappera pas à une réforme du financement, mise de côté pendant la campagne. La France, beaucoup plus lentement, lui emboîte le pas comme en attestent les annonces du gouvernement pendant la deuxième conférence environnementale. De quoi redonner espoir à une filière des énergies renouvelables bien mal en point, même si la fin programmée des tarifs d’achat inquiète. D’autant que tout n’est pas encore très clair, à commencer par le financement apporté par la contribution climat-énergie et le nucléaire.

En attendant la concrétisation des promesses, le quotidien reste difficile dans le solaire. La PME bretonne Silla Energie est candidate à la reprise de l’usine Bosch de Vénissieux, avec l’aide de l’Etat et d’un consortium d’entreprises. Dans l’éolien offshore, les derniers candidats se préparent activement, certains vont rejoindre l’un des deux consortiums déjà connus, d’autres veulent monter un troisième consortium, et dans l’éolien terrestre, la proposition de lancer des appels d’offres fait son chemin. Le producteur indépendant Neoen avance lui sur plusieurs fronts, de la biomasse au stockage et affiche de solides ambitions.

Dans l’énergie des vagues, DCNS franchit un cap avec son allié finlandais Fortum et dans la chimie verte, la star des microalgues, Fermentalg, boucle une troisième levée de fonds.

Plusieurs appels d’offres et appels à projets ont par ailleurs été lancés cette semaine, dans différents secteurs.

A l’étranger, l’allemand Siemens ...