Global Bioénergies recrute un directeur de la technologie

Print Friendly, PDF & Email

photo frederic paquesGlobal Bioénergies sort du laboratoire pour filer vers l’industrialisation. Une nouvelle étape pour l’entreprise qui va être accompagnée par Frédéric Pâques, nommé directeur de la technologie (Chief Technology Officer – CTO) de la start-up de biotechnologies, spécialiste de chimie du végétal. Le poste vient d’être créé pour l’occasion. Composée d’une quarantaine de personnes, Global Bioénergies a annoncé il y a une semaine le lancement d’un pilote industriel dans la Marne, au coeur de la bioraffinerie de Pomacle-Bazancourt, en partenariat avec ARD. Un projet épaulé par plusieurs industriels de référence (Arkema, Cristal Union, groupe Vivescia) et co-financé par l’Ademe.

Diplômé de l’Ecole Normale Supérieure de Paris et de l’Université de Brandeis, près de Boston (Massachusetts), Fréderic Pâques est docteur en génétique moléculaire. Il a été de 2002 à 2012 directeur scientifique de Cellectis, une PME parisienne de biotechnologies spécialise des génomes. Il fut auparavant chargé de recherche au CNRS de 1999 à 2001.

« Frédéric Pâques prendra ses fonctions début juillet et aura de larges responsabilités dans le nouveau chapitre de l’histoire de la société amené à s’ouvrir prochainement, et consacré au déploiement technologique », souligne Marc Delcourt, co-fondateur et PDG de Global Bioenergies.

Il y a un peu plus d’un an, la société  implantée à Evry (Essonne), avait recruté deux chimistes de renommée mondiale, deux « vétérans de l’industrie américaine », selon Marc Delcourt. Il s’agit de Charles E. Nakamura et Richard E. Bockrath, deux anciens responsables du groupe DuPont, nommés respectivement vice-président pour l’ingénierie métabolique et vice-président pour le génie chimique.

__________

A consulter aussi :