Quatre experts des éco-innovations pour booster les « Synergies Vertes »

Print Friendly, PDF & Email

IMG_1771Rapprocher les start-up des cleantech des PME et ETI : c’est l’ambition de Synergies Vertes, une nouvelle société fondée par un quatuor d’experts de l’éco-innovation, Stéphanie Savel, Etienne Grange, Etienne de Rocquigny et Eric Haber. A l’origine de leur entreprise, un constat : les PME et ETI sont les oubliées de la transition écologique. « Beaucoup de passerelles ont été développées ces dernières années entre les jeunes sociétés innovantes et les grands groupes, mais les entreprises de taille intermédiaire sont restées en-dehors de ces initiatives, explique Stéphanie Savel. C’est dommage car les éco-innovations peuvent les aider à faire évoluer leurs produits, attaquer de nouveaux marchés ou même mobiliser leurs salariés autour d’un projet fédérateur ». Et du côté des start-up qui ont souvent du mal à trouver rapidement des débouchés, c’est aussi une piste importante à explorer, d’autant que la France compte plus de  6 700 entreprises de 200 à 1 999 salariés.

Synergies Vertes propose donc aux ETI un accompagnement pour les aider à intégrer les éco-innovations dans leurs process et stratégies. Les quatre fondateurs sont tous de bons connaisseurs des cleantech et des jeunes sociétés :

  • Stéphanie Savel (46 ans, Sciences Po Paris) cumule 16 ans d’expérience de conseil auprès des entreprises et préside depuis 2010 l’association de business angels DDIDF (Développement Durable Ile de France), première association française de business angels dans les éco-activités. Elle fait partie du conseil d’administration de France Angels.
  • Etienne Grange (41 ans, EM Lyon) accompagne depuis plus de 5 ans les JEI éco-innovantes dans leur recherche de financements d’entreprise (levées de fonds, prêts participatifs) ou de projets (aides publiques aux projets collaboratifs de R&D ou de pilotes d’éco-innovations). Il est aussi trésorier de DDIDF.
  • Eric Haber est avocat en droit des affaires, spécialisé dans la négociation et la formalisation de relations contractuelles entre PME, entreprises innovantes, grandes structures et investisseurs.
  • Etienne de Rocquigny, 42 ans (Polytechnique-MSc Imperial College Environmental Technology) a notamment développé des marchés à l’export en ingénierie environnementale avant de devenir directeur de programmes puis créateur de consortium R&D Grands Groupes/labos/PME chez EDF dans les années 2000. Il a créé Aremus, une société d’accompagnement des PME technologiques.