En bref : Schott Solar cède ses brevets au Fraunhofer Institut

Print Friendly, PDF & Email

patentSix mois après le retrait de Schott du photovoltaïque, le groupe allemand revend tous ses brevets, 111 au total, au prestigieux institut allemand de recherche appliquée, le Fraunhofer Institut. Les brevets couvrent toutes les étapes de la chaîne de production de panneaux photovoltaïques en silicium cristallin : de la cristallisation au système d’installation.

Le Fraunhofer Institut a indiqué qu’il accordera les licences d’exploitation en priorité à des industriels allemands et européens afin que le savoir-faire développé par Schott reste en Europe.

Article précédentEn bref : Suez Environnement s’impose à Poznań pour un contrat de 850 M€
Article suivantDette de Suzlon : REpower à nouveau dans la balance ? (Premium)

1 COMMENT

  1. Quelle tristesse, tout ce qui est développement photovoltaïque européen est il sujet à disparaître? Surtout la production de matériaux de base des cellules, Q-cell pour commencer, et maintenant Schott Solar, avec des technologies de pointe, jusque ou devrons nous accepter une telle hémorragie ?

    A part l’Allemagne, les autres pays européens n’ont jamais fait quelque études et production à un certaine valeur, juste des société telles que SMA pour le contrôle des panneaux reste visible, mais pourquoi aucune politique et homme politique n’ont poussé les technologies pour lesquelles ils font pourtant une grande publicité, mais en réalité deux politiques différentes, deux poids deux mesures, rien n’y fait, jusqu’ou devrons nous aller pour contrecarrer cette chute qui va nous coûter très cher et ce dans un avenir beaucoup plus proche que nous ne pouvons imaginer…

    J’espère que le seuil de prise de conscience est très proche, l’école et la société n’orientent certainement pas les jeunes voulant choisir une orientation, les domaines scientifiques n’ont certainement pas la pêche actuellement, c’est dommage, encore pour combien de temps ? N’avons-nous toujours rien compris ? il deviens plus que temps de se réveiller…

Comments are closed.