Le Fonds européen d’investissement fait confiance à Aster Capital

Print Friendly, PDF & Email

C’était donc lui le quatrième de la bande, le mystérieux investisseur qui a rejoint en septembre le fonds français de capital risque, Aster Capital, à la suite de Schneider Electric, Alstom et Rhodia (filiale de Solvay). Le Fonds européen d’investissement (FEI), filiale de la Banque européenne d’investissement...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.