En bref : le premier pays 100% renouvelable !

Print Friendly, PDF & Email

A partir de la semaine prochaine, les 1.500 habitants de l’archipel des Tokelau dans le Pacifique Sud, administré par la Nouvelle-Zélande, n’utiliseront plus que des énergies renouvelables pour répondre à leurs besoins en électricité grâce à des panneaux solaires et du biodiesel produit à partir de noix de coco ! Le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a fourni des fonds – 450.000 $ US – et une assistance technique depuis 2001 afin d’aider l’archipel à atteindre l’indépendance énergétique. Les pays insulaires du Pacifique font en effet partie des nations qui dépendent le plus du pétrole : jusqu’à présent, Tokelau devait dépenser chaque année près de 800.000 $ US pour importer des carburants fossiles.

Le gouvernement a aussi réussi à attirer près de 7 M$ US en subventions et prêts de la part de la Nouvelle-Zélande pour lancer le projet. 4032 panneaux et batteries solaires pour une puissance installée de 1 MW ont ainsi été installés sur les trois atolls. Le réseau solaire devrait même produire jusqu’à 150% des besoins de l’archipel en énergie. Tuvalu et les îles Cook veulent reproduire l’exemple de Tokelau d’ici à 2020.