En bref : Nouvelle baisse des tarifs d’achat photovoltaïque

Print Friendly, PDF & Email

Petite inflexion dans la baisse des tarifs d’achat photovoltaïque, le dispositif régissant le marché des centrales inférieures à 100 kW (au-delà le marché fonctionne avec des appels d’offres). Comme annoncé par le gouvernement après la Conférence environnementale de mi-septembre, le prix de rachat de l’électricité solaire est réduit pour le 4e trimestre, mais la baisse est moins importante qu’au 3e trimestre. Depuis le 1er octobre, le tarif a ainsi diminué de 3,5 % sur le résidentiel (contre 4,5 % le trimestre dernier), et 7,5 % sur les autres bâtiments (contre 9,5 % précédemment). Le tarif est ainsi compris entre 29,88c et 34,15c € le kWh sur le résidentiel, et 16,19c et 22,79c € le kWh sur les autres bâtiments. Pour aller plus loin, voir le site Internet de la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Sur un an, la baisse est de 16 % environ pour la première catégorie de bâtiments, de 31,5 % environ pour la seconde. En septembre dernier, l’État avait indiqué vouloir limiter la baisse annuelle cumulée du tarif d’achat à 20%, un objectif à moitié respecté pour l’instant. Par ailleurs, le rythme des demandes de raccordement des centrales inférieures à 100 kW continue de ralentir fortement. Au troisième trimestre, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) recense 89,7 MW sur ce segment, soit 23 % de moins que les 116,8 MW du deuxième trimestre (une période déjà en recul par rapport à la dynamique trimestrielle observée fin 2011-début 2012, autour de 140 MW). Des chiffres qui confirment la tendance négative déjà affichée dans les récentes statistiques d’ERDF.