En bref : Heliotrop exporte son solaire CPV au Mexique

Print Friendly, PDF & Email

Après des démonstrateurs engagés en France, au Portugal et au Maroc, la start-up lyonnaise Heliotrop s’implante au Mexique, où elle va installer une centrale pilote de 30 kW. Un succès appuyé par l’Etat, et notamment l’ambassade de France au Mexique présente lors de la signature de l’accord entre Heliotrop et la Commission Fédérale d’Electricité (CFE), le EDF mexicain. Les six trackers solaires seront mis en service début 2013. La technologie CPV d’Heliotrop se différencie par sa haute concentration : les rayons du soleil sont concentrés 1.024 fois sur des petites cellules à haut rendement. Une concentration plus importante que celle des modules CPV de Soitec, par exemple, qui sont d’un facteur 500. Fondée en 2009, Heliotrop confirme son dynamisme après un succès commercial cet été en France, où elle a remporté la fourniture de 29 MW de centrales CPV, via l’appel d’offres solaire pour les puissances supérieures à 250 kW.