7 consortiums, dont Alstom, sur une centrale solaire en Algérie (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Dans le sillage de son voisin marocain, l’Algérie s’ouvre aussi aux énergies renouvelables et met progressivement en place son programme visant à porter la puissance verte du pays à 22 GW à l’horizon 2030. A court terme, un premier appel d’offres a été lancé pour le développement d’une centrale solaire thermique. Sept consortiums internationaux, dont un piloté par Alstom, ont été pré-sélectionnés, nous a expliqué Sonelgaz, le « EDF algérien » qui pilote le projet. Ce dernier prévoit la construction d’une centrale de ...

Article précédentMoulinvest réussit son augmentation de capital et lève 4M€ en Bourse (Premium)
Article suivantL’éolien s’arrête en France, le solaire dépasse 3 GW mais…