En bref : Energia, Enerplan, PSA, Technip

Print Friendly, PDF & Email

France

  • Solaire

Coup de théâtre dans le dossier de la filiale solaire de GDF Suez, Energia. Le tribunal de commerce de Nevers (Nièvre) n’a pas approuvé le plan de continuation proposé par la maison mère qui prévoyait le maintien de 131 postes sur les 197 existants et un plan de sauvegarde de l’emploi doté de 3,9 millions d’euros pour les 66 personnes licenciées. Il a prolongé la période d’observation. Le protocole d’accord négocié avec les représentants du personnel sera à nouveau étudié le 2 mai prochain. En redressement judiciaire depuis octobre 2011, le chiffre d’affaires de la société s’est effondré l’année dernière, passant de 37,6 millions d’euros en 2010 à 11,3 millions en 2011.

  • Solaire 

La filière solaire (photovoltaïque et thermique) pourrait créer entre 100 000 et 130 000 emplois d’ici à 2020, dont 20 à 25 000 emplois industriels, selon Enerplan, à condition que le prochain Président engage la France dans la voie de la transition énergétique. Dans ce but, l’association professionnelle publie douze propositions, adressées aux candidats aux élections présidentielle et législative. Elles s’inscrivent dans quatre grands axes : donner un cadre légal et tarifaire stable au photovoltaïque (stabiliser les tarifs d’achat et substituer les appels d’offres…), refaire du solaire thermique une priorité (sensibilisation du public…), s’appuyer sur les territoires (régionaliser l’aide apportée aux kWh solaires…) et relancer le marché des particuliers (rendre éligible le photovoltaïque à l’éco-PTZ). De son côté, le Syndicat des énergies renouvelables, qui a publié un Livre blanc en janvier dernier, estime que le solaire (photovoltaïque et thermique) est en mesure de créer quelque 43 000 emplois d’ici à 2020.

  • Véhicules électriques

« Le véhicule décarboné ne fait pas partie des premières priorités de notre alliance avec General Motors », nous a confié Joseph Berreta, délégué aux relations extérieures énergies et technologies du groupe PSA Peugeot Citröen. Un commentaire fait en marge d’une présentation de l’Ademe sur une nouvelle génération de véhicules électriques. Les priorités de PSA Peugeot Citröen et GM sont d’abord les achats et le développement de plates-formes communes (structure de base d’un véhicule, châssis, etc).

  • Eolien offshore / énergies marines

Les enchères aux emplois grimpent dans l’éolien en mer, en marge de l’appel d’offres de 3 GW sur 5 zones, dont les résultats sont attendus le mois prochain. Spécialiste de l’ingénierie offshore, Technip s’engage à employer jusqu’à 700 personnes dans sa nouvelle filiale Technip Offshore Wind France, s’il remporte les deux zones (Saint-Nazaire, Saint-Brieuc) sur lesquelles il est candidat avec l’équipe d’Iberdrola et Eole-RES. Cette société sera également chargée des énergies marines renouvelables.

Article précédentSéchilienne-Sidec freine sur l’éolien, accélère sur la biomasse et le biogaz (Premium)
Article suivantUn scooter électrique pliable en vente cette année, merci l’Ademe

Comments are closed.