Un industriel chinois au capital du fabricant de LED californien Bridgelux

Print Friendly, PDF & Email

Les LED (diodes électro-luminescentes) ont décidément la cote auprès des investisseurs. Après les français Neolux et Lucibel, l’américain Soraa, l’irlandais Nualight et le canadien Lumenpulse, la société californienne Bridgelux boucle sa septième levée de fonds auprès du chinois Kaistar Lighting (Xiamen). Basé à Livermore, le fabricant de LED a obtenu 25 millions de dollars pour ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.