Goldwind qui rit, Vestas qui pleure (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Le prochain top 5 mondial des fabricants d’éoliennes, réalisé par le cabinet Make Consulting, sera-t-il dominé par les groupes chinois ? L’année dernière, ils occupaient déjà deux places sur cinq et ils pourraient encore monter en puissance ! En effet, tandis que le danois Vestas, numéro un mondial, est contraint de réduire ses effectifs en Europe et aux Etats-Unis, le chinois Goldwind (numéro 4 en 2010) engrange ...