Deals du 19 décembre au 2 janvier : dernier coup de balai solaire avant 2012 (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

pluie d'argentLes deux dernières semaines de 2011 auront été sombres pour les groupes solaires en France et dans le monde : faillite du champion allemand du solaire thermique Solar Millennium, démembrement progressif du vétéran allemand Conergy, qui a revendu sa branche onduleurs à Bosch, abandon du solaire par BP. C’est en revanche une fin d’année hyper-active pour les groupes asiatiques : un géant chinois s’est invité dans EDP, la grande compagnie d’énergie portugaise qui est aussi n°3 mondial de l’éolien, un autre a créé en Russie la plus grande usine de batteries lithium-ion au monde, des fonds coréens ont investi dans le spécialiste américain des couches minces Stion. Enfin les grands groupes américains rachètent des parcs solaires : Warren Buffett et Google ont acquis de gros projets.

En France, dans le solaire, il y a ceux qui sont à l’offensive, tels que Soitec et Total, et ceux qui ont mal terminé l’année, comme Inovasol. Dans l’éolien offshore, à quelques semaines de la clôture du premier appel d’offres français, Neoen a rejoint le consortium piloté par Iberdrola et Eole-Res et dans le secteur des chaufferies à base d’énergies vertes, M-Energies a levé des fonds pour continuer sa stratégie de croissance externe.

Côté chimie verte, les coopératives Nouricia et Champagne Céréales ont officiellement signé leur alliance, et dans le smart grid, c’est Toshiba qui avance ses pions à Lyon.

Parmi les faits majeurs, la fin de l’année a aussi été marquée par deux acquisitions : un rachat de Sita Méditerranée dans le recyclage et un autre d’Aquaprox dans le traitement de l’eau. ...