BASF injecte 50 M$ dans les batteries au soufre de Sion, super-usine russo-chinoise pour les Li-ion (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

(Actualisé après l’annonce de BASF comme étant l’investisseur dans Sion Power) Comme dans le solaire, les batteries rechargeables pour voitures électriques restent le théâtre d’une guerre des technologies dont l’issue n’est pas encore écrite : la même semaine, les batteries au soufre de la petite société américaine Sion Power ont levé 50 M$ auprès du géant allemand BASF mais les batteries au lithium-ion ont désormais une méga-usine russo-chinoise en Sibérie, qui a coûté près de 500 M$.

A contre-courant, les batteries hors norme de Sion Power, à base de lithium-soufre (Li-S), ...