Iberdrola recule sur un parc éolien offshore flottant, un signe ? (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

L’espagnol Iberdrola, l’un des acteurs montants du marché éolien offshore européen – par ailleurs intéressé par le futur marché français – change son fusil d’épaule pour son projet allemand Wikinger (ex-Ventotec Ost 2). Initialement prévu avec des éoliennes flottantes, ce parc de 400 MW sera finalement constitué d’éoliennes posées. Pourquoi cette nouvelle stratégie ?  ...

Article précédentQuelle place pour STX France dans la stratégie éolien offshore du groupe STX ? (Premium)
Article suivantEolien offshore : Nexans ambitieux sur tous les continents (Premium)