L’Italie se prépare une facture solaire de 44 milliards d’euros, selon Barclays (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Avec la croissance fulgurante de ses installations solaires l’an dernier, conséquence du niveau élevée des subventions (un tarif d’achat de l’électricité solaire parmi les plus élevés du monde, fixé pour 20 ans), l’Italie va devoir payer extrêmement cher ses nouveaux panneaux photovoltaïques : près de 44 milliards d’euros sur 20 ans, selon les calculs de Barclays Capital. Une facture qui ...