Indicateur boursier Green Europe : – 1,64% du 18 au 25 juin

Print Friendly, PDF & Email

L’indicateur GREEN EUROPE de 38 valeurs de l’environnement * s’est bien comporté cette semaine (cotations arrêtées le 24 juin au soir), surperformant l’EUROSTOXX50 et le CAC40 de près de 2 points : -1,64%, contre -3,53% et -3,55%.

Historique
60 derniers jours

Par Sabine Burlot, analyste cleantech pour GreenUnivers :

Une poignée de valeurs seulement ont contribué à assurer cette résistance cette semaine :

Le titre anglais PV CRYSTALLOX SOLAR a gagné plus de 10% au cours des deux dernières semaines, porté par  le message de PIPER JAFFRAY lors de l’InterSolar 2010, selon qui la demande dans l’industrie solaire serait globalement équilibrée entre le premier et le second semestre et les réductions de prix de vente moyen plus modérées que prévu au second semestre. Notons cependant que GOLDMAN SACHS vient de dégrader la valeur défendant l’idée que de nouvelles baisses des prix des cellules solaires dans les années à venir pourraient conduire à plus de pertes dans le secteur de la fabrication des cellules. Le broker a également passé sa recommandation de neutre à vendre sur deux autres valeurs du secteur, Q-CELLS et SOLAR WORLD.

L’allemand ROTH &RAU qui est un des premiers fournisseurs des producteurs chinois de cellules s’en tire mieux, progressant  de +2,42%.

+2,33% pour l’espagnol ABENGOA qui, rappelons-le, participe avec TOTAL à la concession de Shams1, la plus grande centrale solaire concentrée du monde et la première de ce type au Moyen-Orient. Avec Shams1, le gouvernement d’Abou Dhabi ambitionne de produire 7% d’énergie d’origine renouvelable d’ici 2020.

A noter la progression de EOP BIODIESEL, +4,58% cette semaine : une illustration du retour en grâce du secteur de la biomasse qui semblerait désormais attirer plus les investisseurs que l’éolien ou le solaire.

* : Pour la méthodologie complète, cliquer ici