Deals du 7 au 14 juin : les industriels français hyperactifs, cap sur le solaire européen

Print Friendly, PDF & Email

C’est un véritable festival en France cette semaine dans les cleantech avec quatre levées de fonds dans des secteurs variés : NTF Energy (solaire) – une levée de fonds révélée par GreenUnivers, Hydrelis (eau), Watt&Co (connectique) et Docea Power (green IT). Du côté des investisseurs, le fonds A Plus Finance, très actif dans les cleantech depuis quelques mois, se distingue avec pas moins de deux prises de participation.

Les rachats sont également à l’ordre du jour : le fonds Carlyle a fait une offre au prix fort sur Giannoni, une PME bretonne spécialisée dans les échangeurs de chaleur pour les chaudières à condensation, alors que dans les transports, le monégasque Venturi a repris la marque de motos Voxan et va produire des motos électriques.

Les grands industriels français sont aussi très actifs mais au-delà des frontières : Saint-Gobain a annoncé un quintuplement de sa production de modules photovoltaïques à couches minces en Allemagne, alors que le pétrolier Total est partie prenante d’un gros projet de centrale thermique de 100 MW à Abou Dhabi.

A l’international, c’est un branle-bas général pour parier sur le solaire en Europe: le fabricant de cellules Sanyo et Suntech prévoient tous deux un boom de leurs ventes cette année notamment en Allemagne (où la baisse des tarifs pourrait être un peu retardée), en Italie en en France.

Et visiblement également Saint Gobain et First Solar, qui annoncent chacun une augmentation de leur production de cellules solaires à couches minces en Allemagne — même si le patron de  Suntech nous a déclaré que selon lui, les cellules à couches minces, c’est fini. Ou encore Google, qui dit vouloir investir dans les renouvelables en Italie. Or quoi de plus rentable en Italie aujourd’hui que le solaire ? Cerise sur le gâteau pour les français, Total a remporté un joli contrat pour une centrale thermique dans le Golfe.

Côté levée de fonds, c’est l’efficacité qui compte: OpenPeak, un groupe américain de pilotage de l’énergie à la maison sur une sorte d’iPad, a reçu 52 millions de dollars, et Tigo Energy, qui surveille les panneaux solaires un par un, 10 millions $. Enfin côté contrats, Siemens remporte un méga-contrat de raccordement de parcs éoliens offshore au large de l’Allemagne, secteur où il bataille contre ABB et Areva T&D.

Enfin, le fonds britannique WHEB Ventures a réalisé le closing final de son second fonds cleantech et dans le solaire.

Nous faisons aussi un petit point sur les négociations internationales de l’après Copenhague et de l’avant Cancun, et sur les objectifs de réduction du CO2, qu’on aurait trop tendance à mettre sous le tapis.

Voici le détail des principaux deals de la semaine

France ...