Deals du 14 au 21 juin 2010 : être ou ne pas être en Bourse (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

Entrer ou ne pas entrer en Bourse… C’est LA question parmi les sociétés des cleantech à l’international, alors que les marchés boursiers nagent dans l’incertitude. L’italien Enel a confirmé officiellement son intention de coter sa filiale verte en octobre, et le constructeur de voitures électriques Tesla veut se lancer fin juin en espérant lever davantage que prévu. Mais le fabricant chinois d’éoliennes Goldwind a, lui, renoncé à la dernière minute, ainsi que le fabricant américain de tubes solaires Solyndra.

La semaine a aussi vu se profiler une baisse majeure des tarifs aidés au solaire en Espagne, un rachat partiel surprise d’un fabricant américain de cellules solaires à couches minces par le taïwanais TMSC, une mise de fonds de 30 millions de livres pour des navires de maintenance d’éoliennes, une levée de fonds de Greenwave (compteurs intelligents) et une alliance entre Siemens et le petit fabricant de bornes de recharge pour voitures électriques Coulomb.

En France, c’est une véritable frénésie dans le solaire alors que les rumeurs de nouvelle baisse des tarifs d’achat s’intensifient. Les ambitions ne manquent pas, sur toute la chaîne de valeur : Armor lorgne sur le photovoltaïque organique, Solarezo accroît la capacité de production de son usine d’assemblage de panneaux des Landes, Siemens – après avoir décroché un premier gros contrat pour la construction et l’installation d’un parc – a indiqué à GreenUnivers qu’il comptait devenir rapidement l’un des trois premiers acteurs du marché…

Côté développeurs, des alliances se forment à l’image de la fusion de Kinergy et Solarvoltaïc ou du partenariat entre Dhamma Energy et l’espagnol Acciona. Les Français visent aussi l’international : tous les grands acteurs se sont précipités sur l’appel à manifestation d’intérêt pour la première centrale solaire du Maroc, à Ouarzazate.

Dans les autres secteurs, deux levées de fonds à signaler : l’une dans l’éco-mobilité pour Comuto, qui édite le site Covoiturage.fr, et l’autre dans le traitement des déchets pour la PME normande Techval. Et également deux acquisitions de poids : le cabinet d’ingénierie Ginger, très présent dans l’environnement, est avalé par le groupe néerlandais Grontmij, alors que l’équipementier auto Plastic Omnium prend 100% de sa filiale Inergy Automotive Systems, spécialiste des systèmes de carburant en plastique.

Voici le détail des principaux deals de la semaine

France ...