Indicateur boursier Green Europe : – 1,57% du 26 mars au 1er avril

Print Friendly, PDF & Email

Notre indicateur de 38 valeurs européennes de l’environnement a perdu 1,57% cette semaine (cotations arrêtées le 1er avril au soir), alors que l’EuroStoxx50 gagnait 0,57% et le Cac40 0,65%.

Historique
60 derniers jours

Par Sabine Burlot, analyste cleantech pour GreenUnivers

YOYO : voilà à quoi on peut comparer l’évolution récente de l’indicateur au cours de la dernière période. Un mouvement en ligne aves les nouvelles mi figue-mi raisin concernant le secteur.

Craintes pour le solaire et l’éolien

Alors que les anciens et nouveaux tarifs Photovoltaïques ont enfin été clarifiés par la publication d’un arrêté (Journal Officiel en date du 23 mars 2010), la filière s’inquiète déjà et une nouvelle polémique enfle. Les nouveaux tarifs et leur caractère dégressif pourraient, selon des professionnels, compromettre la survie de certaines installations.

Turbulence également dans le secteur éolien. Le rapport d’information parlementaire sur l’énergie éolienne, adopté cette semaine par la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale a été mal reçu. Les propositions de la mission prévoient que les régions devront d’ici la fin de l’année 2011 se doter de schémas, qui seront des documents opposables. Cela aura pour conséquence de bloquer les projets prévus en dehors des zones de développement. Les sites devront avoir une taille minimale (entre 15 et 20 MW) et disposer d’au moins cinq machines installées à plus de 500 mètres de l’habitation la plus proche. Les projets seront également soumis au régime administratif des installations classées et devront constituer des provisions pour démantèlement. Ces mesures plus strictes rendues nécessaires par la multiplication des installations font se poser la question de l’avenir pour l’énergie éolienne en France. La réponse ne serait-elle pas off-shore ?

Bonne pioche pour VESTAS

En-dehors de nos frontières, une bonne nouvelle pour le spécialiste danois VESTAS (-1,38%), qui vient de décrocher un contrat prévoyant la vente de 111 éoliennes à l’Australie. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Toujours dans l’éolien, recommandation d’achat pour IBERDROLA RENOVABLES (-6,59% depuis janvier 2010/-0,64% cette semaine) et EDP RENOVAVEIS (-4,89% depuis avril 2009/-15,8% depuis janvier 2010/+0,69% cette semaine), de la part de Kepler.

La première s’appuie sur la visibilité des résultats à court terme et sur  une valorisation qui ne reflète pas correctement la valeur réelle des parcs installés. Objectif de cours 3,08€.

EDP RENOVAVEIS à un prix attractif

Concernant EDP RENOVAVEIS, le broker considère que la baisse enregistrée par le titre offre une opportunité pour se repositionner avec un objectif de cours de 8,77e. La dégradation de la note de crédit du Portugal, les incertitudes quant à la réglementation américaine ou encore à la faiblesse des prix espagnols sont autant de raisons qui ont entrainé cette chute depuis le début de l’année. Outre le fait que le cours actuel 5,83€ est inférieur à la valeur fondamentale des parcs installés (7,47€) la recommandation s’appuie sur la diversification des parcs installés, la faible exposition à la volatilité des prix, et sur une situation financière solide. Le broker considère que  le cours actuel offre un point d’entrée attrayant pour jouer l’effet d’annonce d’un nouveau contrat qui renforcerait la visibilité sur les résultats du groupe.

En dépit de l’environnement économique difficile, ROTH & RAU AG (-54,7%/-24%/-5%) affiche des résultats en ligne avec les prévisions de novembre 2009. Un exercice qui aura donc été marqué par la baisse du chiffre d’affaires :197.9M€ (2008 : 272.1M€) et un EBIT de 16.1M€ contre 28.5M€ en 2008.

Le groupe allemand qui confirme avoir enregistré 54,6M€ de commandes au cours du premier trimestre table sur un chiffre d’affaires de 285M€ et une marge opérationnelle de 9%(8,1% en 2009).