Neoen lève 20 millions d’euros

Print Friendly, PDF & Email

neoenLa filiale de Direct Energie spécialisée dans les énergies renouvelables vient de lever 20 millions d’euros, répartis pour moitié entre Crédit Agricole Private Equity, via son fonds Capenergie, et le groupe Louis Dreyfus. Le montant de la transaction n’a pas été révélé, mais Direct Energie reste majoritaire.

Le groupe Louis Dreyfus est déjà propriétaire de 39,4 % de Direct Energie, opérateur alternatif d’électricité et de gaz. Quant à Crédit Agricole Private Equity, via le fonds Capenergie dédié aux énergies renouvelables, il a déjà investi dans 14 sociétés dans l’éolien, le solaire, l’hydroélectricité et la biomasse. Il possède notamment des participations dans Aerowatt, Evolem, La Compagnie du Vent et Weole Energy

Cette opération permet à Neoen de doubler son capital d’origine de 18 millions d’euros. La jeune société, créée en 2008, compte pour l’instant deux fermes éoliennes en exploitation et une centrale photovoltaïque. Cet argent frais va lui permettre d’accélérer son développement puisqu’elle veut devenir l’un des leaders de la production d’énergies renouvelables en France.

La start up dirigée par Xavier Barbaro cible les exploitants agricoles, les collectivités et les entreprises. Elle annonce un portefeuille de projets à l’étude de 1 200 MW et vise un parc global de 800 MW à l’horizon 2014.

Son objectif est de produire 2 Twh par an, de quoi répondre aux besoins en électricité d’environ 1 million de Français (300 000 foyers). A plus court terme, elle devrait inaugurer dans quelques semaines une centrale photovoltaïque de 174 KW.

Outre le solaire et l’éolien, Neoen mise aussi sur la biomasse avec une centrale de méthanisation de 500 KW dans le Morbihan, qui devrait entrer en service en 2010.