Air Liquide se renforce dans le solaire

Print Friendly, PDF & Email

airliquideAir Liquide continue à renforcer ses positions dans le solaire, malgré le ralentissement mondial observé sur ce marché.

Le groupe français spécialisé dans les gaz industriels va investir 13 millions d’euros pour répondre à de nouveaux très gros contrats décrochés en Asie. Il va notamment approvisionner en gaz vecteurs et gaz de spécialités le nouveau campus du groupe norvégien REC à Singapour, dont la capacité installée sera supériere à 1 GW, pour la fabrication de wafers et de cellules photovoltaïques. Et il va aussi fournir des gaz vecteurs aux sites du groupe Suntech à Wuxi, en Chine.

Air liquide avait déjà annoncé un investissement de 40 millions d’euros en janvier denier pour des unités de production d’azote, d’hydrogène, de monosilane et d’autres gaz. Ses unités sont en général installées sur les lieux de production des cellules solaires.

Le groupe est déjà fournisseur de l’allemand Q-cells pour un site en Allemagne, à Thalheim Solar Valley Park , et un autre en Malaisie. Il s’enorguillit d’être ainsi le fournisseur des trois plus grands sites de production de cellules solaires au monde et de travailler avec plus de la moitié des 10 principaux fabricants de cellules solaires en silicium et plus de 40% des usines de cellules solaires à couches minces dans le monde.

Ses concurrents, comme le japonais Tayio Nippon Sanso ou l’allemand Linde, très implanté sur le marché chinois aujourd’hui en plein essor, ont aussi annoncé annoncé récemment une augmenattion de  leurs capacités de production sur le marché des cellules solaires.

Le marché solaire mondial souffre aujourd’hui de surproduction avec un début de consolidation. Mais selon plusieurs études, il devrait repartir dès 2010.