General Motors et Segway ont-ils inventé le moyen de transport de demain ?

Print Friendly, PDF & Email

Segway PUMA côtéGeneral Motors et Segway, au sein d’une coentreprise, viennent de présenter le PUMA (Personal Urban Mobility and Accessibility Project), qui n’en est encore qu’au stade de concept. Ce nouveau véhicule ambitionne, selon ses créateurs, de décongestionner et dépolluer les zones fortement urbanisées. On pense ici aux villes dont le développement est très rapide (Asie, Chine) ou aux pétro-villes en construction à forte connotation verte (Abu Dhabi).

Le PUMA est un véhicule fonctionnant sur une batterie Lithium-Ion.  Avec une vitesse de pointe estimée à 40 km/h et une autonomie de 40 km, les autoroutes lui seront interdites. Pouvant accueillir jusqu’à un passager, les PUMA pourront également communiquer entre eux, notamment pour éviter les trop grands embouteillages.

General Motors développe l’électronique embarquée, tandis que Segway s’occupe du système de « balancier » le faisant tenir « debout », le système électrique, et du châssis.

segway_gyropode3Segway n’en est pas à son coup d’essai. En 2002, après un buzz massivement orchestré dans les médias, Segway a sorti le gyropode (voir photo ci-contre). Un engin qui n’a jamais reçu le succès escompté, peut-être à cause de son prix prohibitif : le gyropode d’entrée de gamme, hors options, est en vente à près de 7 000 € TTC. Soit autant qu’une automobile d’entrée de gamme comme la Dacia Sandero GPL.

Si aucun prix n’a été communiqué au sujet du PUMA, il est probable qu’il soit tout aussi excessif que ne l’est celui du gyropode. Difficile dans ces conditions d’imaginer un succès qui soit plus qu’un succès d’estime pour le PUMA. Une perspective qui n’effraie pas son principal géniteur, qui explique qu’aucune innovation n’a été nécessaire pour réaliser ce projet (« il n’y avait qu’à emboiter les pièces ensemble »), et qu’ils sont prêts à attendre plusieurs années le temps que cette offre rencontre son public.

Segway PUMA circulation Segway PUMA - derrière Segway PUMA côté 2
Article précédentForum : quels sont vos gestes les moins verts ?
Article suivantMarées écossaises pour secrets bancaires

3 COMMENTS

  1. Bonsoir à tous,
    C’est un plaisir pour moi de vous écrire à travers ce site.
    En effet je suis consultant en matière d’investissement. Nous finançons tout projet porteur du secteur privé ceci après étude.
    Nous finançons aussi les porteurs de projets ainsi que les innovations.
    Nous sommes ouverts à toutes types de propositions.
    Pour plus de détails contacter nous : [email protected]

    Le consultant financier

  2. Je crois à ce type de véhicule, pour jeune cadre en région dense de véhicule et pour des déplacements de proximité.

    L’intérêt de ce type de véhicule c’est de pouvoir se déplacer sans être mouillé et sans être obligé de changer de vêtements à l’arrivée à destination pour cause de sueur ou de pluie.

    Je crois d’ailleurs à une version ou une partie de l’énergie est fournie par l’homme (l’effort musculaire est bon pour la santé), complété d’un moteur sur batterie, et avec un capotage équipé de cellules photovoltaïques « souple »

    J’ai réalisé un véhicule de test qui associe pédalage et moteur électrique + batterie et capteur photovoltaïque. Mon véhicule qui contenait tout le matériel de camping, réparation… pesait 176 kg y compris le pilote. J’ai fait avec 800 km .

    Comme je ne maîtrise pas l’électronique à un niveau suffisant (hacheur…) que le système moteur était des plus simples, que le véhicule tracteur était un médiocre VTT basic, que le capteur solaire de 100 W était un standard du commerce pour camping-car , Les améliorations sont pour moi évidentes dans un but de meilleur gestion de l’énergie (GPS qui contiendrait des éléments sur les cotes à franchir), de plus grand confort (position vélo couché), de protection contre la pluie (capotage capteur d’énergie), d’autonomie (gestion, conversion de l’énergie captée + stockage dans des batteries à recharges / décharges rapides).

    Le véhicules que j’ai imaginé, a deux places ou 1 place + « coffre » permettrait 1) soit d’aller au travail (recharge durant la journée, pour le retour le soir ou dans un délai donné via une gestion optimum prise élect + capteur) 2) de partir en vacances écolos avec une remorque tractée ou un cofr arrière).

    Je recherche des gens qui voudraient m’accompagner dans ce projet pour l’époque de grande consommation pour ce type véhicule où l’énergie coutera 3 à 5 fois plus qu’aujourd’hui ou que les sensibilités environnementales seront à un plus haut niveau de conviction.

    Bien à vous

Comments are closed.