Compteurs intelligents: Silver Spring encaisse et veut entrer en Bourse

Print Friendly, PDF & Email

silver-springVa-t-on enfin voir revenir des entreprises en Bourse, à commencer par les plus audacieuses des cleantech ?  Silver Spring Networks, la star américaine des compteurs intelligents, a non seulement recueilli encore 15 millions de dollars supplémentaires — au total elle en a levé près de 160 millions depuis 2007 — mais envisage maintenant d’entrer en Bourse. Une annonce faite par son PDG Scott Lang lors de la Jefferies Clean Technology Conference, qui s’est tenue le 17 mars à New York.

Silver Spring, née en 2002, fabrique des logiciels et des puces destinés à s’intégrer dans des compteurs intelligents posés dans les foyers. Ces compteurs peuvent ainsi envoyer sans fils des relevés de consommation périodiques aux compagnies d’électricité, qui, elles, peuvent envoyer à leurs clients des informations sur leurs différents tarifs, avec la possibilité de gérer ces données sur internet.

Silver Spring aura donc recueilli au total 90 millions de dollars depuis octobre, rapporte VentureBeat. De quoi lui permettre d’augmenter encore le nombre de compagnies d’électricité partenaires et de répandre ses millions de compteurs aux Etats-Unis et à l’international.

Silver Spring, qui est en compétition avec des sociétés comme GridPoint, Ambient et SmartSynch, dit avoir déjà 500.000 foyers équipés de ses compteurs. Mais ce n’est rien par rapport à ses prévisions : elle a déjà conclu des contrats pour raccorder 5 millions de clients de la compagnie californienne d’électricité PG&E, qui l’a choisi comme principal fournisseur, ainsi que 4,5 millions de clients de la compagnie de Floride FPL (Florida Power & Light) et 1,9 million de clients de la compagnie Pepco.

Car il compte aussi déployer ses équipements en Europe, en Australie où il a déjà signé un contrat avec l’une des compagnies d’électricité en en Amérique du Sud.

Au total, en comptant les contrats en cours de négociations  Silver Spring estime avoir des contrats pour 10 à 12 millions de compteurs. Et elle en installe déjà actuellement 100.000 par mois !

Silver Spring espère aussi profiter du plan de relance Obama, qui prévoit 4,5 milliards de dollars d’aides aux compteurs intelligents. Les compagnies d’électricité qui recevront ces subventions devront s’équiper de compteurs au plus vite.

Silver Spring veut faire vite : le groupe prévoit par exemple de déployer les 5 millions de compteurs de PG&E en deux ans et demi seulement, au lieu de 5 ans prévus au départ.

Parmi les bailleurs de fonds des 15 millions levés cette fois figure notamment le fonds californien Kleiner Perkins Caufiled & Byers, les autres n’ont pas été dévoilés.

Silver Spring avait déjà levé 59 millions en avril dernier auprès de JVB Properties, Foundation Capital et Edison Electric Institute. Il a aussi levé 10,5 millions de dollars de dettes auprès des mêmes en 2007.

Scott Lang a déclaré qu’il espérait que cette levée de fonds serait la dernière avant une introduction du groupe en Bourse — mais sans citer de date, et ajouté que la société devrait parvenir très bientôt à l’équilibre de ses comptes, vu les volumes de vente prévus.

Le marché mondial s’annonce gigantesque : ce sont 40 millions de compteurs que Barack Obama veut installer aux Etats-Unis, et 35 millions que veulent déployer la France comme la Grande-Bretagne pour équiper tous les foyers. Et le marché naissant des compteurs intelligents attire aussi Google.