Sous-marin solaire cherche fonds

Print Friendly, PDF & Email

Après les bâtiments, les bâteaux et les voitures solaires, le premier sous-marin solaire pourrait voir le jour en 2012. Il est l’œuvre du fournisseur d’électricité suisse BKW FMB, qui cherche 6,5 millions d’euros pour développer ce submersible baptisé Goldfish.

L’approvisionnement en énergie est assuré par une plate-forme de panneaux solaires qui flotte à la surface, au-dessus du sous-marin et alimente ses batteries. Elle se compose d’un élément central relié à cinq îlots solaires. L’énergie produite permet également d’assurer le positionnement entièrement automatisée de la plate-forme via un système de GPS.

Goldfish serait basé sur le lac de Thoune, au pied des Alpes. Une navette solaire conduirait les passagers jusqu’à la plate-forme flottante et les ramènerait après la plongée.

Le sous-marin, dont la faisabilité a été validée, est conçu pour plonger à une profondeur maximale de 300 mètres et peut embarquer 24 passagers. Il ne serait pas construit sur mesure, l’idée étant de recycler un appareil déjà sur le marché.

L’entreprise suisse BKW FMB n’en est pas à son coup d’essai dans les prouesses technologiques solaires : elle a réalisé un bateau solaire dès 2001 – présenté comme le plus grand du monde – et travaille à la construction d’une centrale solaire à plus de 3 800 mètres d’altitude, à Zermatt, en Suisse, qui serait la plus haute de la planète.