GE : des commandes, mais trou d’air possible dans l’éolien

Print Friendly, PDF & Email

GE Energy (General Electric) vient de présenter sa dernière turbine, la GE Energy 2.5xl, plus grande que les modèles précédents avec un rotor de 100 mètres de diamètre capable de générer plus de puissance. Destiné au marché européen, ce nouveau modèle sera produit sur le site allemand de Salzbergen : son développement représente un investissement de plus de 100 millions de dollars (incluant l’extension de l’usine).

La 2.5xl équipera notamment la plus grande ferme éolienne d’Europe de l’est (600 MW de capacités installées), qui doit être construite en Roumanie par la compagnie tchèque CEZ. L’entreprise assure avoir déjà engrangé, au total, l’équivalent de 1000 MW de commandes.

Malgré cela, GE Energy s’inquiète de la hausse du prix de l’acier, qui aura des répercussions sur le prix des turbines. Le prix de l’acier a augmenté de près de 30% depuis le début de l’année, tiré par la progression toujours forte de la demande, notamment en Chine. La crise financière pourrait aussi avoir un impact négatif, avec le report de certains projets. Mais le groupe américain reste optimiste à moyen terme grâce à la demande soutenue sur le marché de l’énergie et au soutien accordé par les gouvernements au développement des énergies renouvelables.