Les emballages dans le collimateur des Français (sondage)

Print Friendly, PDF & Email

 

Les Français supportent de moins en moins les emballages. 47% d’entre eux pensent qu’ils sont envahissants et qu’il y en a partout, selon un sondage réalisé mi-septembre par TNS Sofres pour Eco-Emballages. Soit un point de plus qu’en 2007. En 2000, le même item n’obtenait qu’un score de 23%… Effet inverse pour une autre question : en 2008, 41% des Français estiment que l’emballage est absolument nécessaire pour protéger et transporter un produit, alors qu’ils étaient 65% de cet avis en 2000.

 

Un Français sur deux trouve de temps en temps ou régulièrement (voir graphique, cliquer pour agrandir) que les emballages sont trop lourds, trop volumineux ou trop luxueux. Aucun secteur n’échappe à cette perception négative, même si l’épicerie, le rayon frais, les produits d’entretien et la boisson sont ceux dont les emballages sont jugés les moins adaptés.

 

Plusieurs enquêtes récentes ont montré que les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux préoccupations environnementales et qu’ils sont près à faire des efforts au quotidien. Selon un autre sondage réalisé par TNS Sofres en début d’année, 93% des Françaises déclarent utiliser régulièrement un caddie, un cabas ou des sacs réutilisables pour leurs courses, 89% trient leurs déchets ménagers et 84% réduisent leur consommation d’eau lors de la vaisselle ou de la toilette. Et 52% déclaraient faire très attention aux emballages lorsqu’elles font des achats.

 

Dans la foulée du Grenelle de l’environnement, Eco-Emballages a lancé un plan de prévention et de recyclage avec l’Association nationale des industries alimentaires (Ania) et l’Institut de liaisons et d’études des industries de consommation (Ilec), avec un objectif quantitatif : augmenter le taux global de recyclage des emballages ménagers à 75% à l’horizon 2012. Aujourd’hui, 60% des tonnes d’emballages sont recyclées.