Comment l’éolien en mer se prépare au grand boom

Print Friendly, PDF & Email
Hervé Berville, devant les 1300 participants des Assises de l’économie de la mer. @Ilago

« C’est un changement d’échelle complet. En dix ans, nous allons devoir raccorder six fois plus d’éoliennes en mer qu’aujourd’hui. C’est énorme ! », a indiqué Régis Boigegrain, directeur exécutif, responsable interconnexions et réseaux en mer de RTE lors des Assises de l’économie de la mer, à Lille les 8 et 9 novembre. Quelque 2 GW devront être désormais attribués chaque année pour que 18 GW soient en service en 2035 et une cinquantaine de parcs opérationnels en 2050.

Pour y parvenir en conciliant les autres usages de la mer, un maître-mot : planifier. Hervé Berville, secrétaire d’État auprès de la Première ministre, chargé de la Mer, a détaillé ...

Article précédentAgrivoltaïsme : la FFPA rejointe par Valorem, mobilisée pour convaincre les députés
Article suivantRéseaux de chaleur : les EnR freinent l’envolée des prix