Les EnR et le nucléaire « en même temps » [Emmanuel Macron]

Print Friendly, PDF & Email
Emmanuel Macron à Belfort, sur le site GE

« Nous devons préparer les chantiers structurants et historiques dont la France a besoin ». A Belfort (Bourgogne-Franche-Comté) cet après-midi, sur le site des turbines pour centrales nucléaires de GE qu’EDF compte désormais ramener dans le giron tricolore, le président de la République a dévoilé son programme pour relancer la filière électronucléaire, massifier les énergies renouvelables et multiplier les économies d’énergie.

Côté nucléaire, 6 EPR2 seront construits par paires et des études lancées pour 8 EPR additionnels. « Le 1er réacteur devra entrer en service en 2035″, a annoncé le chef de l’Etat qui veut « reprendre la grande aventure du nucléaire ». 

« Chantier du siècle »

Cette échéance de 2035 étant assez lointaine, les centrales nucléaires actuelles seront prolongées et les EnR ...

Article précédentSaint-Brieuc : reprise du chantier éolien, calendrier chargé
Article suivantLe SER réclame un meilleur pilotage national de la transition énergétique