Hydrogène : la stratégie française mise à mal ?

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Siemens Gamesa)

« L’enjeu de la crise énergétique ne consiste pas simplement à se débarrasser du gaz. C’est aussi de basculer vers de nouvelles énergies propres, comme l’hydrogène », a twitté ce 21 septembre Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, à l’occasion de l’annonce d’une deuxième vague de lauréats de l’IPCEI* hydrogène. Mais l’envolée des prix de l’énergie ainsi que les débats européens sur la place et la définition de l’hydrogène renouvelable sèment le trouble sur ...

 

Article précédentEolien en mer : l’appel d’offres portugais passe à 10 GW
Article suivantRecharge électrique : Bump lève 180 M€