Biométhane : un mécanisme de marché à ajuster d’ici 2023

Print Friendly, PDF & Email
@Engie Bioz

Le décret sur les certificats de production de biométhane (CPB – imaginés en 2020) étant paru, se pose maintenant la question du contenu de l’arrêté sur leurs modalités et notamment des quantités que les fournisseurs d’énergie devront acheter aux producteurs. L’affaire est d’importance car ces CPB ont vocation à devenir la principale source de financement de la filière.

Selon l’analyse d’Olivier Aubert, en charge de l’activité gaz renouvelables chez l’investisseur Swen Capital Partners, si les fournisseurs se voient imposer un quota de 10% de gaz verts dans leur approvisionnement, la demande sera forte et les prix versés aux producteurs aussi a priori. Cette proportion de 10% serait assez logique, puisqu’il faut viser 30 à 40 TWh de production dans sept ans – le Plan de résilience économique et sociale prévoit 10% de gaz renouvelables dans la consommation en 2028, laquelle s’élevait à 430 TWh en 2021.

« Sous 80€/MWh, la filière s’arrêterait« 

L’inverse serait aussi vrai, selon ce professionnel : si ...

Article précédentRCAM Technologies imprime ses solutions 3D pour l’éolien en mer
Article suivantEolien : les zones à risque pour les oiseaux en Europe