Agnès Pannier-Runacher ne souhaite pas d’accélération dans l’éolien terrestre

Print Friendly, PDF & Email
Agnès Pannier-Runnacher (DR)

« Nous devons continuer le déploiement au même rythme qu’aujourd’hui, c’est-à-dire un rythme qui correspond manifestement à ce que la société française est prête à accepter », a déclaré hier Agnès Pannier-Runacher au sujet de l’éolien terrestre français. La ministre de la Transition énergétique était à Berlin, en compagnie de ses homologues du G7, à l’occasion d’un sommet consacré à l’énergie et au climat réunissant Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni. Interviewée par l’AFP, Agnès Pannier-Runacher estime que de ce côté-ci du Rhin, « il ne faut pas se raconter des histoires ...

Article précédentL’agenda de la transition énergétique
Article suivantLes incohérences du DPE jugées inacceptables par la CDI Fnaim