Pourquoi Rubis a racheté Photosol France

Print Friendly, PDF & Email
@Photosol

Important distributeur et stockeur de produits pétroliers, implanté notamment aux Caraïbes et en Afrique, Rubis entame ses efforts de décarbonation. Lors de la présentation de ses résultats annuels le 10 mars, ce groupe familial créé par Gilles Gobin en 1990, coté en Bourse depuis 1995, basé à Paris, a annoncé vouloir réduire de 30% ses émissions de CO2 d’ici 2030 sur les scopes 1 et 2 par rapport à 2019, contre 20% auparavant. Il examinera cette année la possibilité de le faire sur une partie du scope 3, hors produits vendus. 

Cette nouvelle démarche RSE date de 2020 et a vite débouché sur une volonté de diversification vers les énergies renouvelables, se souvient Clarisse Gobin-Swiecznik, directrice générale déléguée, mais il restait à choisir lesquelles. Des coups de sonde ont été donnés dans ...

Article précédentAir Liquide et Eni veulent décarboner l’industrie en Méditerranée
Article suivantHydrogène : Hysata annonce un rendement d’électrolyse de 98%