Eolien en mer : comment se protéger des bateaux à la dérive

Print Friendly, PDF & Email

Après l’incident du vraquier Julietta D, l’institut néerlandais Marin spécialisé sur la recherche maritime étudie des solutions de protection pour les éoliennes offshore. Le 31 janvier, lors d’une tempête, le navire s’était retrouvé à la dérive après une collision avec un autre bateau et avait fini par causer des dégâts dans le parc éolien Hollandse Kust Zuid, développé par Vattenfall en mer du Nord. Le Julietta D avait percuté une des 34 fondations monopieux installées pour soutenir les turbines, ainsi qu’une fondation jacket d’un transformateur du gestionnaire de réseau TenneT.

Un groupe de 20 experts a été rassemblé par Marin et s’est penché sur la question le 23 février. Trois idées en sont ressorties : une ...

 

Article précédentPhotovoltaïque : la file d’attente dépasse désormais 10 GW
Article suivantAvec Hyliko, Point.P va rouler à l’hydrogène de biomasse