GreenYellow fait cap à l’Est, veut renforcer ses fonds propres

Print Friendly, PDF & Email
© GreenYellow

GreenYellow fait un premier pas en Europe de l’Est. La filiale de Casino, spécialisée dans le photovoltaïque, l’efficacité énergétique et les services à l’énergie, y a bouclé un premier projet solaire en autoconsommation. En l’occurrence, sur un site du chimiste Solvay en Bulgarie, une centrale de 4 MWc dont « la construction débutera incessamment sous peu », commente Otmane Hajji, président de GreenYellow. Ce premier projet est mené avec son partenaire EPCiste Solarpro, implanté en Bulgarie mais aussi en Pologne et en Hongrie, avec qui GreenYellow ambitionne d’installer 100 MWc solaires d’ici à 2025.

Les sous-traitants industriels

Pourquoi cet intérêt pour l’Europe de l’Est ? D’abord, « nous avons la volonté de ...

 

Article précédentDécarbonation de l’industrie : une troisième salve de lauréats
Article suivantEolien flottant-H2 : l’Ecosse et la France faites pour s’entendre [Etude]