Du solaire flottant pour désaliniser aux Canaries

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Les étudiants de l’Université et de l’Institut technologique des Canaries veulent convaincre Emalsa, la société qui produit et distribue l’eau potable sur l’archipel espagnol, d’adosser une centrale solaire flottante à sa centrale de désalinisation de l’eau de mer. Une étude de faisabilité technique a été réalisée par les jeunes Canariens qui laissent désormais l’étude économique entre les mains du groupe espagnol. Le laboratoire marin Plocan, qui teste notamment des technologies de flotteurs pour l’éolien en mer, est associé à ce projet.

2 M€ d’investissement

L’étude de faisabilité conclut ...

Article précédentNeoen prépare des PPA plus sophistiqués [Xavier Barbaro, Neoen]
Article suivantSolaire : l’arrêté « 500 kW » espéré pour le prochain trimestre