WPD parie sur de nouvelles règles pour le solaire agricole

Print Friendly, PDF & Email
(c) Melvan

Lancé depuis 2017 dans une diversification vigoureuse vers le solaire en France, le développeur et producteur allemand WPD y a constitué un portefeuille de 700 MW. Soit une cinquantaine de projets à différents degrés d’avancement et préparés entièrement en interne – une trentaine de personnes s’y consacrent, dont des ingénieurs agronomes. Comme l’indique Vincent Balès, à la tête de cette activité comme de celle de l’éolien offshore, « le pipe est détenu à 100% et formé pour l’essentiel de centrales au sol de taille moyenne, jusqu’à quelques dizaines de mégawatts par unité. »

La cible ...