Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 21 août

Sept sociétés ont été sanctionnées au Journal Officiel du jour et se sont vues annuler plusieurs millions de kWh cumac de CEE : Engie, Ayming, Sas Boudret, Ecolife et SCA Pétrole et dérives. Deux entreprises ont eu un traitement particulier. En plus de l’annulation de près de 162 millions de kWh cumac (!), la compagnie Développement Pro Energy voit ses demandes en cours rejetées et écope d’une amende de 2 669 240 €. Enfin, les volumes et demandes d’Initiative Energy sont annulés, et la société ne peut plus obtenir des certificats d’économies d’énergie pendant 36 mois.

Le groupe chinois Three Gorges New Energy (CTGE) a acquis un portefeuille de projets solaires de 572 MW pour un montant évalué entre 500 et 600 M€ auprès de la société espagnole X-Elio. Cette dernière est détenue le canadien Brookfield Renewable Partners et l’américain KKR.

Gateway Energy Storage, le plus important projet de stockage au monde avec une capacité de 250MW/250MWh, vient d’être mis en service par le développeur LS Power à San Diego County, en Californie. L’Etat américain subit depuis une semaine des coupures d’électricité notamment en raison de capacités de stockage insuffisantes.

Jeudi 20 août

Le débat public « En mer, en Normandie de nouvelles éoliennes ? » organisé par la CNDP est terminé. Sa présidente, Chantal Jouanno, publiera un compte-rendu et un bilan du débat le 19 octobre prochain.

Le ministère de la Transition écologique a mis en consultation un projet d’arrêté modifiant la réglementation applicable aux combustibles solides de récupération (CSR). La consultation est ouverte jusqu’au 9 septembre.

Neoen a remporté plus de 55 MWc répartis en 3 projets solaires distincts lors de l’appel d’offres EnR irlandais. Le développeur français a été désigné lauréat avec son partenaire local BNRG à titre provisoire, les résultats formels étant publiés en septembre. La mise en service des centrales est prévue pour le second semestre 2021.

L’électricien finlandais Fortum a vendu fin juin à un prix moyen de 33 €/MWh environ 65% de sa production scandinave d’électricité pour 2021.

Mercredi 19 août

Moins d’un an après son arrivée, le directeur financier d’Enercon, Thomas Cobet, a démissionné de ses fonctions avec effet immédiat. Le Chief revenue officer, Martin Prillmann, prend l’intérim. Le turbinier allemand vient d’annoncer un changement profond de stratégie.

Energy+, la société malienne spécialisée dans le solaire off-grid, a levé 1 M$ en dette et equity auprès de VentureBuilder, l’organisation pour l’aide au développement Cordaid Investment Management (Cordaid) et la Fondation américaine pour le développement africain (USADF).

Mardi 18 août

GRDF a mis en ligne la carte de zonage indicative qui permet d’identifier les territoires a priori favorables au droit à l’injection, notamment ceux pour lesquels les travaux de renforcement pourraient être réalisés.

L’électricien finlandais Fortum est monté à 75,01% au capital de l’allemand Uniper. Une opération attendue et qui fait suite à la prise de contrôle du second par le premier en mai dernier grâce au rachat de participations de fonds d’investissement gérés par les sociétés Elliott et Knight Vinke.

Le groupe de construction espagnol ACS et Siemens ont remporté le contrat pour le raccordement du futur parc éolien en mer allemand BorWind5, d’une capacité de 900 MW et développé par EnBW. Il doit entrer en service en 2025.

Le gouvernement de l’île de Man organise un appel d’offres pour 20 MW d’énergies renouvelables. Les candidats ont jusqu’au 18 septembre pour proposer un projet. Cette dépendance autonome de la Couronne britannique souhaite installer 150 MW d’éolien et 50 MW de solaire d’ici 2050. Son parc actuel s’élève à 90 MW, composé essentiellement de centrales à cycles combinés gaz.

Lundi 17 août

Au Brésil, la Companhia Paranaense de Energia (Copel) a attribué 595 MW de projets EnR, 411 MW de solaire et 184 MW d’éolien, par appel d’offres. Les contrats PPA d’une durée de 13 ans débuteront en 2023.

L’Allemagne a fait passer une loi pour accélérer le développement des parcs éoliens. Elle prévoit notamment de réduire les délais de recours contre les projets. Le pays fait l’objet d’une baisse importante des raccordements terrestres.

Le fonds infra Apollo Global Management a investi 265 M$ (224 M€) pour acquérir une part non précisée du développeur US Wind. Ce dernier a remporté les droits de développement d’une zone de 320 km² au large du Maryland pouvant abriter potentiellement 1,3 GW. Les fonds doivent servir à financer la première phase du projet de 270 MW prévu pour 2024.