L’italien Renexia met un pied dans l’éolien offshore américain

Print Friendly, PDF & Email
Les deux baux combinent une surface de plus de 32 000 hectares, au large des côtes d'Ocean City, dans le Maryland. (Crédit : Bureau of Ocean Energy Management)
Les deux baux combinent une surface de plus de 32 000 hectares, au large des côtes d’Ocean City, dans le Maryland. (Crédit : Bureau of Ocean Energy Management)

Une nouvelle saison d’enchères a démarré hier aux Etats-Unis. Renexia, le développeur de projets EnR italien, via sa branche américaine US Wind, a remporté les deux baux proposés dans l’Etat du Maryland, pour un montant de  8,7 millions de dollars (6,5 M€). La capacité cumulée des deux futurs champs d’éoliennes, situés à 16 km des côtes, est estimée entre ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.