Le marché du véhicule électrique pénalisé par le manque d’offre

Print Friendly, PDF & Email
© Renault

Un an seulement et déjà du retard. La France peine pour l’instant à suivre la trajectoire que la filière automobile s’est elle-même fixée pour les ventes de voitures électriques et hybrides rechargeables. C’est le bilan que l’on peut tirer des chiffres du marché en 2019. Ainsi, près de 70000 véhicules électrifiés ont été immatriculés l’an passé (en comptant les véhicules particuliers, les utilitaires légers et les hybrides rechargeables). Cela représente certes une hausse de 29% par rapport à 2018, ce qui fait dire à l’association professionnelle Avere France que « 2019 a été très dynamique pour la mobilité électrique ». Mais l’Avere nuance elle-même ce bilan, et pour cause : ...