L’agenda 2020 des énergies renouvelables [A. Roesch, SER]

Print Friendly, PDF & Email
Alexandre Roesch, délégué général du SER

Dans les énergies renouvelables, quels dossiers vont jalonner l’année 2020 ? De la Programmation pluriannuelle de l’énergie aux premières réflexions sur les futures lignes directrices européennes pour les aides d’État, Alexandre Roesch, délégué général du Syndicat des énergies renouvelables, fait le tour des sujets qu’il estime majeurs et de leur agenda.

GreenUnivers : Quels sont les principaux enjeux de 2020 à vos yeux ?
Alexandre Roesch : Le premier consiste à finaliser rapidement la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) puis à la mettre en œuvre. En consultation publique pendant quatre semaines jusqu’au 19 février, nous espérons qu’elle pourra ensuite être adoptée par décret au cours du premier semestre. Les conclusions de la Convention citoyenne, début avril, représenteront également un élément important dans ce contexte.

Les enjeux majeurs par rapport au projet de janvier 2019 pour le SER ? Rehausser les volumes pour l’éolien en mer, avec 1 GW attribué par an et dès cette année. Disposer d’une trajectoire réaliste pour la baisse des coûts et revenir à un objectif de 8 TWh en 2023 pour le biogaz injecté. Proposer des perspectives plus encourageantes pour l’hydrolien, en particulier prévoir des fermes pilotes pour une filière qui ne demande qu’à gagner en maturité.

« Nous serons vigilants lors de la préparation des PPE ultramarines »

Nous espérons aussi des arbitrages plus favorables pour...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.