Les réseaux de chaleur attendent les premières mesures de relance

Print Friendly, PDF & Email
(c) Dalkia

Les réseaux de chaleur ont progressé de 400 km l’année dernière, pour un linéaire qui atteint désormais 5 781 km parcourus par 781 réseaux. Le secteur est donc encore actif, malgré la baisse du prix du gaz depuis 2014, son ennemie jurée. Mais il pourrait l’être beaucoup plus. Les 25 TWh fournis, d’origine renouvelable à 57%, ne couvrent que 5% de l’énergie consommée dans les bâtiments français, alors que cette proportion tangente les 14% en Allemagne et les 51% en Suède. Surtout, rien ne va plus quant à la compatibilité entre la réalité et la planification officielle, censée ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.