La convergence entre énergie solaire et mobilité électrique prend forme

Print Friendly, PDF & Email
Ombrière de parking. (crédit :Sunvie)

L’idée est séduisante : associer la production d’énergies renouvelables à la recharge de véhicules électriques. Mais est-elle vraiment intéressante ? Cette piste – qui fait l’objet d’un travail commun entre Enerplan et Avere France – commence à être explorée très concrètement. Elle était d’ailleurs l’un des sujets abordés aux universités d’été de l’autoconsommation photovoltaïque, organisée ces 12 et 13 septembre par Enerplan. « Intuitivement, on peut facilement rapprocher énergies renouvelables et mobilité électrique. Mais il existe deux grandes familles d’initiatives », observe Clément Le Roy, senior manager au cabinet Wavestone. La première, qu’il qualifie de « vert pâle », consiste à s’appuyer sur les garanties d’origine. La seconde, « encore en phase exploratoire », consiste à faire un lien direct, via l’autoconsommation, entre la production d’électricité verte et la recharge des voitures.

La Poste défriche le sujet

Pour cette seconde approche, en guise d’illustration, Clément Le Roy cite la ville...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.