Walmart veut que Tesla retire ses panneaux PV après des incendies

Print Friendly, PDF & Email
Crédit : SolarCity

Les relations s’enveniment entre le groupe américain Walmart et SolarCity, filiale de Tesla. Les panneaux photovoltaïques auraient provoqué plusieurs incendies selon l’enseigne de distribution, qui demande à Tesla de faire retirer ses installations solaires sur pas moins de 240 magasins.

Hors-circuit depuis 2018

Walmart a comptabilisé ...

7 incendies sur les centrales PV installées par SolarCity sur ses toitures depuis 2012. Estimant le danger trop important, le groupe a exigé, dès mai 2018, à la société rachetée par Tesla de débrancher les panneaux solaires, ce qui a été fait selon l’entreprise. Mais cela n’a pas empêché qu’un nouveau sinistre survienne dans le magasin Walmart de Yuba City en Californie. Très remonté contre SolarCity et ses ingénieurs que le groupe accuse de négligences, Walmart, persuadé de la défaillance des équipements de son fournisseur, a donc décidé de porter plainte et souhaite obtenir des réparations pour compenser les 8,2 M$ (7,4 M€) de pertes qu’il estime avoir subies en raison de ces incendies.

Cette action en justice tombe au plus mal pour Elon Musk, PDG de Tesla, qui lançait en début de semaine en grande pompe une nouvelle offre pour ses panneaux solaires. Afin de booster le marché du PV résidentiel, le dirigeant a élaboré une offre de location de panneaux visant les consommateurs n’ayant pas les moyens d’investir en propre dans une installation photovoltaïque. Walmart a semble-t-il voulu participer à sa manière au grand plan de communication qui accompagnait le lancement de l’offre de SolarCity…