La SEM Energie de Grenoble veut doubler son parc EnR d’ici à 2022

Print Friendly, PDF & Email
(c) GEG EnER

C’est une vieille dame de l’énergie très remuante. Créée en 1867 pour assurer l’éclairage public de Grenoble (à l’époque par des réverbères au gaz), Gaz Electricité de Grenoble (GEG) est devenue une Entreprise locale de distribution (ELD) en 1946 puis une société d’économie mixte en 1986. En mars dernier, elle a étendu son emprise sur 10 régies iséroises, ajoutant ainsi 30 000 clients supplémentaires à son portefeuille constitué d’une centaine de milliers. 

Ayant toujours comme actionnaires majoritaires la ville et la métropole (lire encadré), GEG est aujourd’hui lancée à pleine vitesse sur la route de la transition énergétique. Dotée d’un outil de production 100% renouvelable, l’entreprise ambitionne en effet de couvrir l’ensemble de la demande d’électricité des Grenoblois par des EnR dès 2022.

Un plan à 125 M€

Spécialisée dans la distribution et la fourniture d’électricité et de gaz, GEG s’est mis à la production il y a ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.