Le Conseil d’Etat tranche sur deux projets éoliens en mer

Print Friendly, PDF & Email
Parc éolien en construction d’East Anglia One (c) Romain Chicheportiche

Le Conseil d’Etat continue son travail d’analyse des recours déposés à l’encontre des différents parcs éoliens en mer français. Après avoir libéré définitivement Saint-Nazaire en juin – EDF RE a d’ailleurs annoncé aujourd’hui son duo de fournisseurs pour les fondations de son parc de Loire-Atlantique – la haute Cour administrative poursuit l’étude des recours sur Saint-Brieuc et Yeu-Noirmoutier.

Recours rejetés contre Yeu-Noirmoutier

Le Conseil d’Etat a commencé à étudier les recours déposés à l’encontre du projet de parc éolien entre les îles d’Yeu et de Noirmoutier. Bonne nouvelle pour le consortium composé d’Engie, EDP Renewables et la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), qui a reçu ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.