Le Sénat supporter de l’hydroélectricité et de l’éolien en mer

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Anne-Claire Poirier)
(Crédit : Anne-Claire Poirier)

L’examen du projet de loi Energie-Climat poursuit son bonhomme de chemin en séance et en première lecture au Sénat. La haute Assemblée en était à l’article 5 à 18 heures, ce jour. Parmi les nombreux amendements adoptés, on retiendra que le Sénat soutient plus que jamais l’hydroélectricité et l’éolien marin. L’objectif d’au moins 27 GW de capacité hydroélectrique en 2028 est confirmé en séance et un quart de l’augmentation des capacités installées de production entre 2016 et 2028 doit porter sur des installations dont la puissance est inférieure à 4,5 MW. Confirmé également l’objectif d’augmentation des capacités installées d’au moins 1 GW par an d’ici 2024 pour l’éolien offshore, ce que le gouvernement considère comme impossible.

Pour l’outre-mer, les sénateurs sont tout aussi volontaristes et souhaitent que l’autonomie énergétique soit fixée pour 2030 et non pas ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.