La cuisine solaire à la conquête des crowdfunders

Print Friendly, PDF & Email
© Solar Brother

Deuxième tour de table en vue pour les barbecues, cuiseurs et autres briquets solaires de Solar Brother. La start-up parisienne, spécialiste des produits solaires pour le «petit outdoor», cherche en ce moment 200 000 € sur la plateforme de financement participatif Lita.co. Bpifrance a déjà validé un financement de 260 000 € (subvention + prêt), et la jeune pousse s’est aussi mise en quête de business angels. Au total, Gilles Gallo, le co-fondateur, espère lever 600 000 €.

Sa première levée de fonds, 160 000 € en love money, a été bouclée en décembre 2017. La deuxième ...

vise à « développer notre catalogue, qui compte 4 produits, et l’export ». Le dirigeant souhaite commencer par l’Allemagne avant de se diriger vers les États-Unis, et indique avoir déjà conclu une offre au Japon cette semaine. Solar Brother est représenté dans 200 points de vente en France, visant les particuliers et surtout les sportifs et campeurs. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 310 000 € en 2018, et vise les 450 000 € cette année.

Du solaire concentré à transporter

Fondée en 2016, Solar Brother vend des cuiseurs, des mini-barbecues ou encore des briquets fonctionnant au solaire concentré, tous transportables : il s’agit de « séparer des formes par des miroirs paraboliques pour générer de la chaleur : on concentre et on cuit la nourriture, et la chaleur est générée par concentration des rayons », explique Gilles Gallo. Les plans des différents cuiseurs sont aussi vendus en open source. La start-up compte trois salariés et veut embaucher deux autres personnes.